Image default
France

Faites un tour de France du surf

Vous ne le saviez peut-être pas, mais la France est probablement le paradis du surf en Europe. Avec de nombreux spots sur l’ensemble du territoire, on y surfe toute l’année, essayons d’en faire le tour.

Plus d’un tour dans la Manche

Le nord ouest de la France et la Normandie disposent de nombreux spots, qui plus est chargés d’histoire avec des lieux mythiques du débarquement. De Dunkerque à Arromanches-les-bains en passant par Le Havre, Dieppe ou Le Touquet, vous pourrez trouver des vagues plus ou moins techniques dans un cadre fantastique.

Far ouest et Poitou-Charentes

De Saint-Malo à La Rochelle on alterne plages de sable et fonds rocheux qui accueillent les tempêtes hivernales pour des sessions mémorables au Conquet, à Camaret-sur-mer, sur la presqu’île de Quiberon ou à l’île d’Yeu. Des spots incontournables comme la Tranche-sur-mer ou l’île de Ré valent autant le détour pour le surf que pour les paysages.

Landes et pays Basque toujours devant

De Bordeaux à la frontière espagnole on va retrouver tous les spots mythiques comme Lacanau, Mimizan, Hossegor, qui accueille une étape des championnats du monde de surf, Capbreton, Bidart ou Hendaye. Sans bien entendu passer à côté de Biarritz, berceau du surf en Europe et lieu de création de la première école de surf en France.

De Perpignan à Nice : le surf au soleil

On le sait moins, mais la Méditerranée compte de très nombreux spots et propose des vagues dès que le vent souffle. Vent d’est seulement pour les spots entre Argelès et Montpellier, dont Gruissan. Pour les autres tous les vents fonctionnent, avec des vagues de 2 à 3 mètres plusieurs fois par hiver vers Carry, Marseille, La Ciotat, au Lavandou ou vers Cannes et Nice.

La Corse en cachette

Dites-vous que dès qu’il y a du mistral, la houle termine sa course sur la côte ouest de l’île de beauté. Et cela arrive très souvent, si bien que de nombreux spots, dont certains seulement accessibles à ceux qui connaissent le maquis, se comptent par dizaines entre le Cap et Bonifacio. Certaines vidéos de Capo di Feno ou de Girolata devraient vous convaincre du potentiel corse, la gastronomie en prime.

Related posts

Partir dans les massifs français : quel type d’hébergement choisir ?

administrateur

Et pourquoi pas louer une chambre d’hôte dans le Pas-de-Calais ?

Journal

A la découverte du 13ème arrondissement de Paris

Tamby