Image default
Voyager

Voyage en mer : comment choisir son gilet de sauvetage ?

Un voyage en mer se révèle assez particulier en ce que vous pouvez vous retrouver seul sur une vaste étendue d’eau. Cet état de choses exige un maximum de précautions comme les gilets de sauvetage. Toutefois, choisir le meilleur dispositif se transforme parfois en une tâche difficile. Comment bien choisir son gilet de sauvetage ? Découvrez ici l’essentiel à savoir à ce propos.

Choisissez en fonction de votre poids et de votre taille

Lorsque vous devez choisir un gilet de sauvetage pour votre voyage en mer, il est essentiel de considérer avant tout votre poids et votre taille. Il faut rappeler que votre dispositif vous garde en sécurité lorsque sa flottabilité est assez élevée. Ainsi, le gilet doit pouvoir supporter votre masse corporelle. Par ailleurs, vous devez trouver un gilet qui vous va comme des gants au risque de diminuer son taux d’efficacité. Misez sur la bonne taille vous procure également un bon confort. Cet équipement de protection se décline en diverses tailles, et même pour les bébés. Prenez donc le soin de faire le rapport taille/poids afin de choisir le gilet de sauvetage qui vous sera le plus utile en mer.

Prenez en compte les accessoires de votre gilet de sauvetage

Un gilet de sauvetage est un dispositif sécuritaire indispensable en mer. Il faut cependant noter que les gilets de sauvetage peuvent être dotés de différents accessoires importants pour mieux garantir votre sécurité. De ce fait, optez pour un modèle qui dispose d’une sous-cutale. En effet, cet accessoire constitue une sangle qui passe entre les jambes afin d’empêcher la veste de s’échapper vers le haut. Aussi, privilégiez les gilets munis d’un harnais permettant d’être lié au bateau en cas de problème. Cela s’avère très fiable et vous ne serez pas transporté par le courant.

De plus, ne prenez surtout pas un gilet de sauvetage qui ne possède pas de bandes réfléchissantes. Celles-ci se révèlent importantes, car elles permettent de vous faire remarquer lorsque vous avez un problème en pleine nuit. Vous avez aussi la possibilité de choisir une veste équipée d’un sifflet afin de pouvoir alerter un bateau qui se situe dans le voisinage. Notez également que certains gilets de sauvetage intègrent des poches de rangement et des anneaux pour fixer des essentiels de survie comme les gourdes. Il vous revient de choisir le gilet le mieux équipé d’accessoires qui conviennent à vos besoins.

Ne négligez pas l’homologation de votre gilet de sauvetage

Il s’agit d’un critère sur lequel vous devez miser lors du choix de votre gilet de sauvetage. Il convient de préciser que la norme en vigueur est l’ISO 121402, laquelle prend en compte diverses parties définissant la flottabilité de la veste. En outre, la norme est adaptée au type d’utilisation ainsi qu’à votre niveau de nage. Par conséquent, les gilets 50 N sont recommandés pour les bons nageurs, car ne retournant pas l’utilisateur sur son dos. Ceux de 100 N par contre retournent leur porteur en 10 secondes et sont adaptés à la navigation côtière allant à moins de 6 milles d’un abri.

Avec une vitesse de retournement de 5 secondes, les vestes 150 N conviennent aussi bien aux nageurs qu’aux non-nageurs. Il y a par ailleurs des brassières 275N qui sont hyper efficaces et permettent un retournement en haute mer, et cela même avec de mauvaises conditions. Il n’est nullement besoin de dire que les dépenses ne valent pas plus cher que votre sécurité en mer.

Related posts

Comment réussir son excursion en Guadeloupe ?

Journal

7 choses à faire à Kamakura au Japon

Clarisse

Des conseils pour faire un voyage éco-responsable

Odile